« On n’a plus vraiment notre mot à dire »: après le retour d’Adrien Quatennens, malaise à La France insoumise

Pour la première fois depuis sa mise en retrait en septembre, le député du Nord est revenu ce mercredi à l’Assemblée nationale. Désormais non-inscrit, la présence de l’élu condamné pour violences conjugales, gêne les insoumis à l’approche de la réforme des retraites. Certains lui conseillent de « se faire discret » et de plancher sur un livre.