Mondial 2022: Borne salue les prises de position des footballeurs mais appelle à « respecter les règles »

Les footballeurs participant à la Coupe du monde au Qatar multiplient les gestes symboliques pour exprimer leurs désaccords avec les législations locales, défiant la Fédération internationale de football. Invitée notamment à réagir au sujet de la polémique entourant le port éventuel d’un brassard « One Love » lors d’une conférence de presse à Berlin, la Première ministre Elisabeth Borne a ménagé le chaud et le froid.