Un député insoumis se met en « grève » après le quatrième 49.3 d’Élisabeth Borne

Rodrigo Arenas veut manifester son opposition à cette arme constitutionnelle et le signifiera par « un signe distinctif » à l’Assemblée nationale lors de la séance des questions d’actualité au gouvernement. De quoi faire un petit coup médiatique.